NTENJI WA MBUJIMAYI, DIKU DYA BENA MAWEJA DIDI DINUSEKELELA: KOLAYI! ANYISHAYI!

DIOCESE DE MBUJI-MAYI

Session de formation des prêtres du 18 au 19 février 2020

Session de formation des prêtres du Diocèse de Mbujimayi du 18 au 19 février 2020

Mardi 18 février

Ce mardi 18 février 2020, les prêtres du Diocèse de Mbujimayi se sont retrouvés en Session de formation à la Paroisse Saint Joseph de Beena Cibwabwa, sous le Thème général :’’ Les délits, sources et fruits des conflits dans la vie du Prêtre’’.

Pour cette première journée, deux conférences ont été suivies par les Clercs. Le premier intervenant, Maître Jean-Alexis KASWASWA TSHIOMBELA leur a parlé du ‘’Délit en droit congolais’’. Il a défini le délit comme une violation très grave de la loi civile ou pénale, en établissant sa différence avec l’infraction et la contrevention, sur base du degré de gravité. Tout délit appelle une sanction, a-t-il souligné ; et la sanction se définit comme un remède à la loi violée.

Il existe deux sortes de délits : le délit pénal (qui viole la loi pénale) et le délit civil (qui viole la loi civile).Il y a aussi trois sortes de sanctions : l’emprisonnement, les amendes transactionnelles et la peine de mort (requise pour les crimes).

La deuxième conférence a porté sur la ‘’ prévention des délits les plus graves réservés au Saint Siège’’. Monsieur l’Abbé Théodore CYEBWA, se fondant sur le Droit canonique, a souligné que ces délits sont trois :

  • Les délits contre la Foi et la Religion
  • Les délits contre la sainteté des sacrements
  • Les délits contre les mœurs ou la Morale 

Seuls les deux premiers ont été abordés!

Mercredi 19

Cette deuxième journée a connu la continuité de la conférence donnée par Monsieur l'Abbé Théodore Cyebwa sur les délits contre les moeurs. Il a souligné le fait que ces délits sont plus graves et destabilisent la vie sacerdotale ecclésiale actuellement!Il faudra dès lors que le clerc les évite en vivant dignement son ministère.Car tout cas,surtout en ce qui concerne les abus sur mineurs et sur personnes vulnérables, est desormais signalé et dénoncé auprès des tribunaux civils.Un Bureau de signalement sera installé bientôt au Diocèse pour recevoir les victimes de ces abus.

Après cette conférence, différentes communications ont été données à l'assistance. Et finalement est intervenu le mot d'encouragement de Monseigneur l'Evêque qui a exhorté son Clergé à avancer dans une bonne direction, évitant ainsi tout ce qui peut entrâver la dignité du sacerdoce. Il a salué le retour au Diocèse de Monsieur l'Abbé Joseph NGALULA qui était en mission fidei donum au Diocèse de Van.Un mot a été dit aussi sur la présence de Monsieur l'Abbé Martin Mwamba Nzambi qui est en mission de travail pour la cause de la béatification et de la canonisation de Monsieur l'Abbé Thomas Beya, tué à Kalenda pour sauver ses séminaristes.

la prochaine rencontre du Clergé est prévue du 27 avril au 01 mai, lors de la Retraite annuelle.

Abbé Placide NSUMBU KALALA.