NTENJI WA MBUJIMAYI, DIKU DYA BENA MAWEJA DIDI DINUSEKELELA: KOLAYI! ANYISHAYI!

DIOCESE DE MBUJI-MAYI

Présentation

Présentation

Le diocèse de Mbujimayi (en latin Dioecesis Mbugimayensis) est un diocèse catholique de République démocratique du Congo suffragant de l'archidiocèse de Kananga

I. Historique

Le Diocèse de Mbujimayi est l’un des Diocèses qui ont vu le jour après l’accession de la République Démocratique du Congo à l’Indépendance. Ce fut donc pendant des circonstances et temps difficiles que traversait le Pays. Mais la foi et la détermination de ses Agents pastoraux en même temps que l’engagement des fidèles ont, à travers les âges, contribué à faire de cette Eglise diocésaine l’une des plus vibrantes du Pays. En effet, l’action missionnaire de l’évangélisation avait près de quatre-vingts ans, lorsque l’indépendance du Pays (alors Congo-Belge) fut proclamée en 1960. Des troubles politiques graves obligèrent les ressortissants Baluba du Centre-Sud du Pays à déménager des centres urbains où ils s’étaient installés et travaillaient (Elisabethville, Luluabourg, Lwebo, Kabinda…) pour émigrer ainsi vers les terres ancestrales du Sud-Kasayi. Ce peuple était constitué non seulement de fonctionnaires et manoeuvres de l’Etat ou de grandes sociétés coloniales, mais aussi de prêtres, de religieux et religieuses et même d’un Evêque.

La sécession de l’Etat Autonome du Sud-Kasayi et les conflits tribaux ne furent pas de nature à faciliter les choses de manière à rendre un quelconque retour possible vers les lieux de départ. Devant cette réalité, leurs Excellences Mgr Georges Kettel, Evêque de Kabinda et Mgr Bernard Mels, Evêque de Kananga, donnèrent à leur frère dans l’épiscopat, Son Excellence Mgr Joseph Nkongolo, alors Evêque de Lwebo, quelques portions de leurs territoires qui furent constitués en un ensemble ecclésiastique appelé Vicariat Général (de 1960 à 1963). Puis, le 22 Novembre 1963, le Pape érigea ce territoire en Administration Apostolique confiée à Son Excellence Mgr Joseph NKONGOLO (1963-1966).

Et le 3 mai 1966, le District de Cilenge, les Territoires de Kamiji et Ngandanjika dans le District de Kabinda, furent érigées en Diocèse dénommé : Diocèse de Mbujimayi.

Depuis sa création comme Diocèse jusqu’a ce jour, l’Eglise locale de Mbujimayi a connu trois Evêques  : Mgr Joseph NKONGOLO (de 1966-1992); Mgr Tharcisse TSHIBANGU (1992-2009); Mgr Bernard-Emmanuel KASANDA qui a pris possession canonique du Diocèse le 8 Septembre 2009, le jour de la Nativité de la Sainte Vierge Marie.

Mgr jos

Exc. Mgr Joseph Nkongolo wa Ngoyi
(1963-1992)

Mgr tharcisse

Exc. Mgr Tharcisse Tshibangu Tshishiku
(1992-2009)

 

 

 

 

 

 

Taatu bernard 2

 

Exc. Mgr. Bernard Kasanda
(2009-à ce jour)

 


 

 

II. Situation Géographique et Démographique

Situé dand la partie sud de la province du Kasayi Oriental, le Diocèse de Mbujimayi s’étend entre le 5ème et le 7ème degrés latitude sud et ensuite entre le 23ème et le 25ème degrés longitude Est sur une superficie de 15.285 Km2. Sa population est estimée à plus de 3.000.000 d'habitants.

 Le sol est argileux à l’Est et sabloneux à l’Ouest. Le sous-sol renferme des nombreux minérais dont le plus connu est le diamant.
Le siège épiscopal se trouve à Mbujimayi, ville dominée par l’industrie minière du Diamant exploité par la Société Minière de Bakwanga (MIBA). Cette ville est le chef-lieu de la Province du Kasayi-Oriental, dans la République Démocratique du Congo. Aujourd’hui, la circonscription diocésaine s’étend sur les Territoires administratifs de Cilenge, Katanda, Ngandajika, Kamiji, Miabi, Lupatapata, et Kabeya-Kamwanga.

Le Diocèse de Mbujimayi fait partie de 8 diocèses qui constituent la province ecclésiatique de Kananga, notamment l’Archidiocèse de Kananga, les diocèses de Kabinda, Mueka, Luebo, Luiza, Kananga, et Tshumbe.  Il partage ses frontières avec les diocèses suivants:

  • Au Nord-Ouest + Ouest : l’Archidiocèse de Kananga

  • À l’Est + Nord-Est : le Diocèse de Kabinda

  • Au Sud-Ouest : le Diocèse de Luiza

  • Au Sud-Est: le Diocèse de Kamina

 

20200504 33639  

III. PRATIQUE RELIGIEUSE

 

 La liturgie au Diocèse de Mbuji-Mayi,se fait esssentiellement en Ciluba, langue locale et en Français pur les écoles et les intellectuels. C'est une Liturgie inculturée et vivante.

On trouve  de riches et nombreux expressifs cantiques (chants), compositions locales en ciluba ett même en français. Sont aussi utilisés, images et symboles culturels locaux qui mobilisent et touchent les coeurs. Les danses et les costumes rituels soignés pour ne pas les confondre avec le simple folklore, à cause des mêmes instruments de musiques ( balophones, tam tam etc) 

On utilise fréquemment l'eau et le kaolin aux cérémonies, les fleurs et les rameaux auux fêtes, des cris de joie et des acclamations; les moments de méditation sont marqués par un silence recueillant.

Il y a partage de la parole de Dieu dans les communautés ecclésiales vivantes de base, les chrétiens s'acquittent généreusement de la dîme  et des autres offrandes, il ya une réelle volonté de prise en charge des prêtres.

La catéchèse sacramentaire est régukière, on rencontre un engagement remarquable des Jeunes et de Adultes dans différents mouvements d'action catholique. Le dynamisme des femmes, par ailleurs toujourrs plus nombreuuses que les hommes est très impressionnant.

La fréqence aux messes dominicales est assidue ( enciron 25%). Aux grandes fêtes et célébrations, elle atteint 55%, voire plus.

 

IV. Du 1er Juillet, date inouubliable

Une des dates importantes au Diocèse de Mbuji-Mayi est celle du 1er Juillet. Elle a été choisie par Mgr Joseph NKONGOLO et pour son ordination épiscopale ( 1959)  à  Lwebo et son intronisation entant qu'Évêque diocésain de Mbuji-Mayi (1966). Ce choix serait fait pour rappeler  l'ordination du  premier prêtre Kasaïen (luba);Abbé Charles MBUYA MUKWA BUMBA  en la même date en 1934. Cette date devint aussi celle du pèlerinage diocésain à la colline sacrée Mbuya Charles ( au quartier Bena Kabongo à Mbuji-Mayi). Chaque 1er juillet de l'année, les fidèles de la ville de Mbuji-Mayi, peregrine de leurs paroisses respectives vers ce lieu emblématique.

Ajouter un commentaire